Journée spéciale 2022 : Les modifications de marché et les clauses de réexamen

420,00

Le déroulement d’un marché public ne relève pas toujours du long fleuve tranquille et il n’est pas rare qu’une fois le marché attribué, son exécution soit confrontée à diverses difficultés.

Certaines sont liées aux faits de l’adjudicateur qui dans la mise en place de son projet doit faire face à des éléments nouveaux ou inattendus qui entrainent des modifications en cours de marché. A lui dès lors d’avoir anticipé via des clauses de réexamen ou à réagir de la manière la plus adaptée dans le cadre permis par la réglementation des marchés publics (avenants,..).

Certaines sont par contre liées aux faits de l’adjudicataire et peuvent constituer, soit des modifications en cours d’exécution (éléments inattendus, révision de prix, délais, …) soit des incidents en cours d’exécution (PV de manquement, …).

Afin de vous prémunir contre tout problème dans l’exécution de vos marchés, que vous soyez adjudicateur ou adjudicataire, ce cycle en 3 modules a pour but de vous informer sur les différents types de modifications de marché et de poser quelques éléments pour anticiper ceux-ci et y faire face en étant le mieux préparé possible.

En pratique :

  • Incidents, hausse des prix et claims dans les marchés publics de travaux : comment anticiper et gérer la situation ?
  • Le 2 juin, ESIMAP organise une journée d’étude consacrée à la problématique, particulièrement d’actualité, sous ses aspects juridiques, comptables et pratiques
  • La journée spéciale (02/06) sera au prix de 420 €
  • Un tarif préférentiel de 540 € (soit le webinaire à 60 €) sera accordé aux participants qui s’inscrivent simultanément aux 3 modules
  • Inscrivez-vous en ligne ou Téléchargez ici le feuillet d’inscription à ce cycle 
  • Effacer
UGS :

Le prochain module, le troisième du cycle, est une journée spéciale en présentiel qui abordera plus en détail les modifications de marché et les clauses de réexamen spécifiques aux marchés de travaux 

    • le jeudi 02 juin 2022, de 9h à 17h, à Louvain-la-Neuve, Martin’s Agora Hotel
    • la matinée théorique sera consacrée à la réglementation applicable mais aussi aux questions liées à la hausse des prix lors de l’exécution et l’après-midi se voudra plus pratique avec des retours d’expérience avec des acteurs de terrain de différente envergure
    • Animé par Patrick THIEL, Marie VASTMANS, Virginie DOR et Isabelle VAN KRUCHTEN en matinée et en après-midi les témoignages de Charles MARKOWICZ et Julie PIROTTE.

Programme détaillé : 

 MATINEE

 9h – 10h30             Les modifications de marché – rappel des cas possibles dans la réglementation belge et européenne des marchés publics

  • Focus sur le régime juridique actuel et comparaison historique :
    • Réexamen à l’initiative de l’adjudicateur
    • Réexamen sur dénonciation d’une partie
    • La dénonciation (notion, contenu, preuve)
    • Le rééquilibrage du marché – type de préjudice admissible selon la nature du fait générateur
    • Modes de preuve juridiquement admissible
    • Gérer et réduire le risque dans les documents du marché
    • Les autres clauses permettant une révision du marché – pour mémoire

V : P. THIEL & M. VASTMANS

 10h45 – 12h30       Les incidents et modifications de marchés spécifiques aux marchés de travaux

  • Cas d’actualités : la hausse des prix des matériaux et autres surcoûts : quelle solution apporter ?
  • Analyse et commentaire de la recommandation de la Chancellerie du Premier ministre du 16 mai 2022
  • Mise en œuvre des modification ou suppression de quantités – art. 80 et 81 de l’AR du 14 janvier 2013
  • Les moyens d’action de l’adjudicateur en cas d’abus par l’opérateur économique
    • Sanctions
    • Résiliation
    • Avances
    • Intérêt pour retard

V : V. DOR & I. VAN KRUCHTEN

APRES-MIDI

 14h – 15h30   Rénover les demandes d’indemnisations en 4 étapes : constater – démonter – reconstruire – contempler le progrès

  1. Constater

Aborder la problématique au regard de 3 cas pratiques :

  • Décomptes complémentaires pour 1/3 du montant initial du marché dans le cadre d’un chantier de rénovation d’espace public : comment gérer les frais durant l’allongement du délai d’exécution ?
  • La construction de voies d’accès est retardée pour causes politiques et techniques : comment gérer l’exécution ?
  • Litige en cours d’exécution et expertise judiciaire  : comment gérer le litige et évaluer le dommage réel ?  Questions réponses sur les cas exposés
  1. Démonter / Evacuer : pourquoi ne peut-on se fier aux méthodes globales ?
  • Les indemnisations sont un (des deux) moyen(s) pour les opérateurs économiques de se refaire une santé : l’affrontement de deux logiques : le profit du privé et le budget du public
  • Les principes des méthodes globales
    • Tout retard est de la faute du pouvoir public, il implique un manque de chiffre d’affaires. Quid cas n° 3 ?
    • Elles ne tiennent pas toujours compte de la progression du chantier
    • Elles prolongent les frais non touchés, confondant retard et augmentation
  • Les faiblesses qui en découlent
    • Des indemnités contredites par la réalité des faits et de l’intuition
  1. Rénover : la comptabilité au service de la transparence
  • Quelques principes
    1. Bilan et compte de résultats, BNB, plan comptable
    2. Frais (in)directs, frais fixes et variables
  • Recherchons l’impact du retard (méthode en 6 étapes)
  • Documents comptables utiles à l’analyse
  1. Evaluation – contempler 
  • Application de la méthode aux trois cas pratiques

Conclusions, questions et réponses sur cette partie

V : C. MARKOWICZ

 15h45 – 17h   Retour d’expériences sur les modifications de marchés de travaux, du point de vue d’un opérateur économique de la construction et du pont de vue d’une entité adjudicatrice

  • Retour d’expériences dans le secteur de la construction, du point de vue d’un opérateur économique et celui d’un pouvoir adjudicateur amenés à gérer les problèmes et requêtes de modifications de marché

 V : J. PIROTTE

Experts intervenants

Me Virginie DOR, Avocate associée au Barreau de Bruxelles, Association d’avocats C’M’S’ DeBacker, Experte auprès de la Commission Européenne, Secrétaire-Trésorière d’ESIMAP.

 Charles MARKOWICZ, Expert-Comptable, Partner, Fiduciaire Costmasters.

 Mme Julie PIROTTE, Consultante, JPI-Lex

 Me Patrick THIEL, Avocat au Barreau de Bruxelles, Association d’avocats EQUAL, Vice-Président d’ESIMAP.

 Me Isabelle VAN KRUCHTEN, Avocate au Barreau de Bruxelles, Association d’avocats EQUAL, Administratrice d’ESIMAP.

 Me Marie VASTMANS, Avocate associée au Barreau de Bruxelles, Association d’avocats Xirius Public, Administratrice-Déléguée d’ESIMAP.

—–

Les deux premiers modules de ce cycle ont abordé :
  1. le premier, en webinaire (formation courte à distance), portait sur les modifications de marché et clauses de réexamen : cadre réglementaire général et dispositions communes à prévoir dans le cahier des charges
    • le jeudi 21 avril 2022 de 12h à 13h30
    • Animé par Me Patrick THIEL et Me Virginie DOR
  2. le deuxième, en webinaire (formation courte à distance), a analysé les modifications de marché et clauses de réexamen spécifiques aux marchés de fournitures et de services
    • le jeudi 19 mai 2022 de 12h à 13h30
    • Animé par Me Marie VASTMANS et Mme Béatrice GARCIA PEREZ
Date

cycle 21/04 + 19/05 + 02/06, jeudi 02 juin 2022, jeudi 19 mai 2022, jeudi 21 avril 2022, Tout le cycle 21/4 + 19/5 + 2/6, webinaires 21/04 et 19/05

Lieu

en webinaire via MS Teams, Louvain-la-Neuve, Martin's Agora City Resort